google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

2017, une soirée continue, sur France 3, contre le viol.

 

  Je tiens à faire une mise au point, face à ceux qui soNt victimes de ces crimes Sexuels, et qui portent d'autres noms, aussi, comme attouchements, inceste,  pédophilie,  que si je ne parle que tr7s peu, pas assez je suppose, de ces crimes? ce fait a pour principale raison, que j'en suis complètement guerrie.

  Et que c'est précisément, parce que j'en suis parfaitement guerrie, que je n'en parle plus guère, "pour l'instant".

   Il ne faut voir dans ma posture, aucun mépris ou démotivation face à cette cause, bien au contraire, mais uniquement, le fait que cette cause, me tient à coeur, non pas plus qu'une autre, mais plutôt, autant qu'une autre.

  En ce sens, je suis accaparée, par d'autres sujets, comme  la famille, notamment, entre autre, mais surtout, d'autres thèmes, qui comme la famille, justement, sont précisement, intimement liés à la lutte contre le viol, et les crimes sexuels...

  En ce sens, il ne faut surtout pas considérer ce fait, comme une forme de résignation, venant de moi, bien au contraire, mais juste comme un signe, qu'on peut s'en sortir véritablement, et rien de plus.

  Par contre, sur ce plan là, j'ai une excellente nouvelle à vous annoncer, me concernant. 

  Depuis des années, sur differents aspects de la santé, je suis amenéee, et sollicitée, pour devenir "patiente experte", comme le sont beaucoup de malades, qui souhaitent mettre leur experience en temps que patients, au service es chercheurs, ou des associations.

  Jusqu'à il y a quelques mois, maintenant, le prétexte psychiatrique (par le biais des expertises mensongères) avait rendu impossible, la moindre chance, que ce soit envisageable, pour des raisons parfaitement coherentes.

  Lors de l'entrevue  avec la juge des tutelles, il y a quelques mois, il a été entendu, que la seule raison pour laquelle je serai maintenue sous curatelle, désormais, ne serait que pour répondre à ma demande, uniquement afin de servir de période transitoire à la tutelle, et la sortie de la moindre mesure de protection juridique.

  En théorie, en tout cas, plus rien de  ne s'opose, au fai, que je devienne patiente experte....

  Par contre, alors qu'il est prévu aussi, que je postule comme assesseur, auprès d'un tribunal, pour aider les magistrats,  au sujet des crimes sexuels,  j'ai deja fait la demarche les années passées, postulé etc, mais la moindre mesure de protection, donc, aussi, la curatelle, entrave entièrement, la moindre chance que ce soit realisable....

  Ca ne pourra donc se faire, strictement, que quand je serai délivrée de la moindre mesure de protection,  ce qui est aussi le cas, pour que je puisse donner mon sang, soit dit en passant.

 En cours de rédaction.

Esclavage FBI Européen emprise sectaire MIVILUDES féminisme émancipation infanticide inceste viol attouchements pédophilie avortement Liberté d'expression Mentor

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire