google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Les PFC assassinent nos montagnes et leur environnement, donc aussi l'eau en bouteille à venir.

 Oui, j'ai vu ce petit reportage, il y a quelques jours, à la télévision.

 J'ai été assez estomaquée, je dois dire, de découvrir celà.

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/quand-les-vetements-de-sport-polluent-les-lacs-de-haute-montagne_1342049.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20160304-[video1]

   Alors, je rappelle juste les maladie, dont l'OMS elle même, parle, quand elle a nnonce, que les PFC sont dangereux, regles precoces, chez la fillette, maladie neurologique comme l'hyper activité, et pertubateurs, endocrinien, donc, au sujet d'Alzheimer, et autres.

 Moi, je savais deja celà, parce que par définition, quand on voit de quels matérieaux, sont fait, ces vêtements, le doute n'est pas permis.

 Depuis quelques années aussi, j'avais eu connaissance, d'analyse des eaux de montagne, qui étaient polluées deja, ce qui moi, me terrifie.

 Pas plus tard que tout à l'heure, j'aivu, dans le centre commercial, un stand, pour un appareil, Cilligan, je suis donc allée lui poser quelques questions.

 Pour la calcaire, bon, c'est une chose, mais pour les substences chimiques, qui setrouvent dans l'eau du robinet, "vous proposez quoi" ?

 Il m'a dit, 3"l'osmose inverse". Il semble qu'ils le proposent.

 L'osmose inverse, c'est la seule méthode fiable, pour nettoyer l'eau de substences chimiques toxiques....

http://www.pureprofrance.fr/56-principe-osmose-inverse

 Je précise ma position, sur le sujet.

   Moi, j'ai toujours trouvé scandaleux, que l'eau que nous avons, au robinet, soit traitée, pour être v bivable, alors, que pour bien des utilisations, ce traitement fort cher, est absolument superflu.

   Je ne vois pas en quoi, l'eau, pour faire sa toilette, prendre sa douche, faire la vaisselle, la ver le linge ou la voiture, aurait besoin, d'être traitée chimiquement, exactement, comme si nous devions la boire, pour moi, c'est juste "marcher sur la tête".

   En effet, si l'on observe, à quoi est utilisée la totalité de l'eau qui est consommée chaque jour, je ne connais pas les chiffres, mais je pense moi, qu'environ, 10%, peut être (je n'ai pas le chiffre précis), est utilisé pour faire cuire les aliments, faire le thé, le café, la cuisine et la vaisselle, peut être, et lave vaisselle, pour la cas, où il resterait, d'éventuels résidus, au sujet du contact alimentaire, et devrait elle, être réellement osmosée.

 Que le reste, ne soit pas potable, "qu'est ce que ça peut faire" ?

 Il suffirait, alors d'arrêter, les traitements chimiques, des  eaux, quene soient plus distrubué, dans les maisons, que de l'eau non pottable, et que sur chaque evier, il y ait un osmoseur individuel.....

  Peut être serait il possible alors, d'envisager que les villes, elles, proposent éventuellement une station d'osmose, pour l'eau pottable, disponible, pour la population.

  Et je dois dire que d'imaginer une seule seconde, certaines classes que je qualifierai de privilègiée,  avoir, vis à vis de cette eau, là, d'un seul coup, une regard pour le moins, titillé, version, "Mais cette eau, buvable, c'est de l'Or"...... m'émoustille, mais alors, à un point que vous ne soupçonnez pas.

  Bon sinon, pour en revenir à cette histoire de vêtements pour les sports d'hiver, je trouve ça assez dingue, je dois dire, mais je ne peux, moi que faire le rapprochement, avec une constatation qui est faite, chaque année, relativement, au fait, que sur les téléskis, les usagers, une fois developpé leur barre chocolattée, balancent leurs papiers, qui tombent au sol, au point, que sous l'applomb des cables, l'été, la ville doit organiser des collectes, pour devoir aller les ramasser.

  Ne serait il pas envisageable de mettre sur les téléskis, des poubelles, et des avertissements, comme il y en a, sur le côté des places, dans les trains, et régulièrement, elles seraient vidées.

  Pour le chemin, qui permet de monter au mont Blanc, c'est pareil, un véritable chemin de détritus, parait il.

 Bon, sinon, le chercheur, qui trouvera la parade, techniquement, pour permettre d'interdire le PFC, toucher le jackpot.

 Avant, il y avait les parkas, en coton, façon jean, ils étaient huilés, mais ça donne un vêtement lourd.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.