google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html
Créer un site internet

LEVOTYROX ? Ne nous trompons pas d'ennemi.

http://actu.orange.fr/france/levothyrox-la-nouvelle-charge-d-anny-duperey-contre-elise-lucet-magic-CNT000000RVOe2.html

 Oui, et bien ça n'est pas parce que je n'en parle pas,  que je n'y prête pas attention, je ne peux pas être au grenier, et au sous sol en même temps....

  Je ne remets pas en doute le fait que tous ces patients aient été plus ou moins gravement incommodés, mais je trouve absolument incroyable, de voir, qu'on s'en prenne à Elise Lucet et son équipe sur ce sujet, alors que le vrai problème ne réside, que dans le fait que c'est le pourcentage absolument incroyable de la population française, qui présente des troubles endocrinologiques, qui doit être relevé, et bien au delà de ce problème, qui n'en reste pas moins important, et qui est en voie de résolution.

  Est ce qu'il est normal, aujourd'hui, que dans chaque famille, il se trouve au moins trois personnes, qui souffrent, soit d'hypertyroïdie, soit d'hypotiroïdie ?

 Certainement pas.

  Certes je ne suis pas médecin, mais j'en connais assez sur le rayon, pour savoir, qu la tyroïde, est une glande endocrine (c'est à dire, qui envoie des signaux chimiques à l'intérieur du corps, en opposition, aux glandes exhocrines, qui elle, envoient des messages chimiques à l'extérieur du corps, comme la sueur, ou les larmes...)...

  La tyroïde, donc, est un véritable chef d'orchestre, vis à vis des autres glandes andocrines, comme les surrenales, par exemple, qui elle, une fois reçu, les messages, via l'extrait tyroïdien, va commander le fonctionnement des reins, entre autre, puisque je donne comme exple, les surrennales.

  Mais ce que personne ne dit, ou n'explique, c'est qu'il exste bien d'autres glandes, qui en dépendent,  et que le dysfonctionnement causé, par ces subtances que l'on trouve dans l'environnement,   il n'existe aucun protocolle d'analyse médicale, "courant", en tout cas, qui puisse permettre d'en détecter, certains dysfonctionnement, glande par glande, par exemple.

  Puisque je fonctionne par métaphore, on va continuer.

 Disons que la glande tyroïde, est le chef d'orchestre... Ce qu'il est en verité, pour information.

 Il y a devant lui,  une dizaine  d'instruments, avec leurs musiciens respectifs...

   Il y a un des musiciens, qui, parce que le chef d'orchestre, est complètement cammé, ou chargé à bloc, ou dans les choux, n'est plus ni oppérationnel, ni motivé, ou définitivement, MORT....

   Voilà, en fait, comment, le problème des perturbateurs endicriniens, devrait être expliqué....

   Et là, on nous emmerde, avec une boite de médoc, qui permet uniquement d'éteindre la lumière,  ou de doper atificiellement, le chef d'orchestre, disons, sans que JAMAIS personne, n'accepte de considérer que ce qui importe, c'est de comprendre, pourquoi, elle s'est allumée....

 Juste pour info, ce que j'explique, là, c'est juste une copine à moi, qui me l'a expliqué,  elle tient un laboratoire, et pourquoi, et comment, MA GLANDE TOROÏDE, et bien, pour le reste.....

 WOUALOU !

 DINGUE NON ?

http://www.cancer-environnement.fr/274-Perturbateurs-endocriniens.ce.aspx

 En cours de commentaire.

traider multinationales perturbateurs endocriniens fausses couches stérilité

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire