google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Shiite et sunnites sont les Capulet et Montaigu dans Roméo et Juliette.

  Pour ceux, dont je fais partie, qui n'ont jamais vu la pièce de Shakespeare, vous pouvez avoir une synthèse en suivant ce lien.

http://www.histoire-amour.com/romeo-juliette.html

  Je vous ferai grâce de l'histoire d'Amour, même s'il est de bon ton, dans le milieu artisitique de prétendre que seules celles qui finissent mal, présentent un intérêt.

  Je veux parler plutôt, de la haine ancestrale qui  régit les deux familles.

  Car même si j'admets que je suis bien mal placée, pour avoir la prétention,de juger quoi que ce soit, en matière d'Islam, il y a quelques années,  j'avais cherché à comprendre ce qui à la base, était à l'origine des courants fondamentaux de l'Islam.

  Si j'ai bien compris, ces deux courants sont nés de la génération première, des deux héritiers, au sens juridique, et pas spirituel, du prophète Mahomet.

  Je dois avouer que j'étais pour le moins interloquée, puisque à la base d'un shisme, dans une religion, il me semblait, qu'il ne pouvait s'agire, que de différences de points de vue, de posture intellectuelle divergente, ou d'une remise en cause, d'un autre courant, observé éventuellement, avec hostilité, pas nécessairement justifiée, je le precise, mais qu'au moins, comme on dit vulgaitrement, "qu'il y ait de quoi, discuter le bout de gras", pour tenter de comprendre d'où vient la discorde, comme ça s'est produit, avec  l'avènement du protestantisme,  ce qui a justifié, alors, à l'époque, parce qu'on a toujours su, en temps que croyants, au fil des siècles, briller, autant par sa soumission à Dieu, que par sa connerie abyssale,  au point de justifier le massacre de la saint Bartelemy....

  Et oui, côté barbarie, nous ne sommes pas en reste, soyez sans crainte....

  Il y a quelques decennies, encore, en Irlande du Nord, on se foutait sur la gueule entre catholiques et protestants.... Et comment est ce que ça a cessé ? En mettant des femmes au pouvoir, comme toujours. Quand les hommes au pouvoir ont tellement foutu le bordel, on finit toujours, par y coller une femme, regardez donc, Theresa Mey, face au brexit.

 Mais revenons en à nos catholiques et protestants.....

  Au moins à la base, et aujourd'hui encore, si les uns comme les autres, représentent deux familles au sein des croyants, ces nuances, avaient une raison d'être, que je qualifierai de spirituelles, et aussi respectables, l'une que l'autre....

  Voilà, pourquoi j'étais aller fouiller un peu, pour tenter de comprendre.

  Quelle ne fût pas ma surprise, de voir, (à moins que j'ai mal vu....), qu'il ne s'agissait que d'une simple histoire d'héritage et de pouvoir, entièrement dépouillée, de la moindre notion de croyance, de valeurs, ou d'idéologie......

  Ainsi, aujourd'hui, alors que le Moyen Orient, est quasiment au bord de l'implosion, avec l'aide minutieuse du clan trump, armé de son lance flamme, qui pour l'occasion, fonctionne à l'énergie fossile, c'est à dire, le pétrole, la seule justification qui existe, au sujet de cette rivalité, aurait pour origine, deux sombres crétins,  qui se disputaient deux lopins de terre, et le pouvoir qui s'y rapportait, sans qu'il n'y ait d'autres justifications, qui puissent expliquer cette rivalité, qui perdure encore aujourd'hui.

 Alors, moi, je mets au défit, un shiite, de m'expliquer pourquoi, "c'est lui, qui est le bon", et l'autre le mauvais..... Et puis si vous croisez un sunnite... "pareil la même chose".

  Mais je précise ma pensée, je ne cherche à blesser aucun musulman, quand je tiens ces propos, je le rappelle. Je ne parle d'ailleurs pas du prophète....Mais quand il existe une rivalité, surtout quand elle semble n'être justifiée, par quoi que ce soit de recevable, autres que des egés démesurés, on est en droit de se poser les vraies questions, à savoir, "en quoi l'Islam, observé sous l'angle  de cette ri valité éclaire t'il les décideurs des pays arabes, aujourd'hui.... ?

 Moi, je suis croyante, et si je suis aussi attachée au principe de laïcité, c'est précisément, parce que la vision que j'en ai, tend à respecte, dans ses convictions, autant les croyants, que les non croyants, que les agnostiques, quelque soit le culte, duquel, ils se reclament, si tel est le cas.... Parce que je considère, la liberté de culte, comme une chose sacrée... Et donc, aussi respectable, que le fait, de ne pas croire.

  Mais à quoi sert il, d'être adepte d'un culte, quelqu'il soit, s'il ne sert pas, une idéologie, des valeurs,  qui sont elles même le terreau,  de la conscience citoyenne, d'abbord, et donc, politique, ensuite, (et pas l'inverse...).

  Je veux dire, par là, qu'il s'agisse des Shiites, ou des Sunnites, en quoi, ces nuances, si elle, existent, et que je ne parviens pas moi, à les capter, en quoi, ces nuances, dis je, nourrissent elles, la rivalité, entre les uns, et les autres ? Voilà, en resumé, en fait, quelle est ma question.

  Oui, je le reconnais, mon article comporte plus de questions que de réponses.... Mais je n'ai aucun doute, par contre sur le fait que cette question, tout le monde se la pose, alors, il faut bien que je m'y colle.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire