google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

Droit à l'IVG, parce que personne d'autre qu'elle même, ne doit avoir le droit de décision, de ce qu'elle fait de cette grossesse.

Pour commencer, je peose quelques liens, d'articles, ou de videos, que j'ai fait, pendant toutes ces années, sur la question.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/societe/soutenir-le-droit-a-l-ivg-c-est-d-abord-promouvoir-la-contraception.html

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/do/tag/droit-a-l-igv/

Bon, je crois que google, fait son rototo, ce matin,  et il est vrai qu'avec la nouvelle Loi, européenne, sur le RGPD, on ne peur en voudra trop.

https://www.franceinter.fr/societe/rgpd-et-vie-privee-ce-qu-il-faut-savoir-derriere-l-avalanche-de-mails-de-conditions-d-utilisation

  Non, ce matin, donc, enfin, aujourd'hui, l'irelande, qui avec la Pologne, sont les deux pays les plus retrogrades,  de l'union européénne, je crois necessaire, d'en expliquer, la raison d'être.

  Hier soir, sur France Inter, une émission,  était consacrée aux couples, (ca r il y des hommes, aussi,), qui desirent ne pas avoir d'enfants. 

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-24-mai-2018

  Moi, j'ai trois grandes filles, enfin, qui sont des femmes, plutot, puisqu'elles sont la trentaine,  elle ne veulent pas avoir d'enfant, "encore", non pas par principe, je pense, mais plutôt, parce que leur chemin de vie, encore, pour l'instant, ne leur ont pas donné l'opportunité,  que les conditions soient réunies.

  Suis je une pestiférée, sous pretexte qu'à 57 ans, je ne sois pas encore grand mère, "grand Dieu".... Certains aimeraient me le laisser croire. "Franchement désolée", mais je ne fais pas partie de ces femmes, qui considèrent la grand maternité, et la maternité tout court, soit comme un passage obligé, dans le parcours d'une femme.

  Car une femme, existe AUSSI, n'en deplaise à certains, en dehors de la maternité, et ceci d'autant plus que l'espérance de vie aujourd'hui augmente, et que beaucoup d'entre elles, depuis toujours, redoutent le moment où les derniers de leurs oiseaux, ont quitté leur nid, avec d'autant de fragilité psychologique, qu'elles ont surinvesti leur rôle de mère, au détriment du reste, à plus forte raison, si le couple bat de l'aile, ce qui, helas, est plus courant, qu'on veuille bien l'observer.....

 Oui, efffectivement, on a jusqu'alors, pas fait mieux que le ventre d'une femme, pour porter un enfant, et le mettre au monde, c'est au point que certains, aimeraient bien "se faire des couilles en or", sur ce sujet, avec la PMA, pour peu que comme dans certains pays, comme l'Inde, on autorise "tout et n'importe quoi", pourvu que ça rapporte.....

 Comment, vous dites , que je m'éloigne du sujet ? 

 Non, je ne crois pas...

 Car c'est bien du respect du corps de la femme, dont il est question, ici, justement.

  Jamais, une femme ne pratique l'avortement, "de bonne grâce"...

 Ca n'est pas moi, qui le prétend, mais  Simone Veil, et comme Simone n'est plus là, c'est moi, qui Veil.

  Pour commencer, désolée, messieurs, "franchement désolée", mais je pense que sur ce coup là, à défaut de vous sentir coupables, parce que vous n'êtes pas responsables,  du fait d'être nés garçons, et non filles, mais si les hommes etaient plus responsables, quand ils ont fait l'amour avec une femme,  il est tout à fait probable, que dans un certain nombre de cas, certaines d'entre elles, auraient choisi de garder ce bébé...

  Oui, ça m emmerde, que je dise ça, mais c'est pourtant la vérité, un homme "un vrai", pour reprendre la formule de celui de CAUSETTE, qui me fait tant rire, et bien on met un préservatif,  ou on trouve un moyen, pour que la femme, avec qui vous ayez fait l'amour, ne puisse pas se retrouver à assumer seule, le fruit  purement physique, de ce qui s'est passé, "ce jour là"...

  Refuser d'observer, que  de souhaiter pratiquer un IVG, ç n'est qu'une réponse trouvée à une situation de désespoir absolu, qu'une femme, doit assumer seule, est une posture irresponsable et aussi stupide,  que seule le machisme le plus élémentaire, qu'on puisse observer...

  Le fait de nier la souffrance de cette femme, qu'elle soit jeune, ou qu'elle ne le soit pas, qu'elle soit mariée, qu'elle ne le soit pas,  qu'elle soit deja mère, ou qu'elle ne le soit pas, est une attaque à la dignité humaine, de la pire espèce.

  Je signale, d'autre part, que l'argument, qui tend à laisser croire, que ce foetus, serait "deja" un bébé, est un argument absolument scandaleux, et irrecevable, pour la simple raison, qu'à ce stade du développement du foetus, les organes genitaux ne sont pas encore apparents, puisqu'ils n'apparaissent, qu'à la quinzième semaine, alors, que la date limite d'autorisation, pour pratiquer un IVG, en France, est de 14 semaines.

Ors, une des données fondamentales, qui fait l'indentité d'une personne, c'est son genre, y compris, quand il arrive, pour diverses raisons, qu'il soit mal depterminé, ce qui est rare, mais qui arrive.

  Je signale, d'autre part, que nous sommes, nous, humains, des mammifères, ce qui semble bien,  si j'en crois, les postures de certains une littote, qui par défintion, doit être rappelée, et qu'à ce titre, si l'on observe les animaux, les autres mamifères, on y voit alors, la présence, de l'homosexualité, (oui, elle existe, chez les animaux),  et l'absence d'instinct maternel, est elle aussi présente, comme elle existe, chez n'importe autre classicfication animale.

  La seule et unique raison pour laquelle, il est souhaitable de "décourager une jeune femme, ou une femme, de pratiquer un IVG", serait que la cause véritable,  ne soit liée qu'à une detresse strictement financière ou sociale....

  Parce que sur ce point, alors, la raison pour laquelle elle le pratiquerait, serait, pour elle même, une torture psychologique gravissime.... Nous avons, ici, l'oeuvre Normande des mère, qui soutient des jeunes filles qui ont choisi de garder leur bébé.... Je suppose que ces associiations existent aussi, dans d'autres pays.... Il faut penser, sur ce point, à proposer des parainnages, notamment, quand il arrive que ces jeunes filles, soient stigmatisées, et rejettées par leurs familles, parce qu'elle sont voulu garder ce bébé.

  Mais c'est à elles, et à elles, seules, de décider si oui ou non, elle ont envie de le garder, ou pas, et à personne d'autre de décider à leur place.

  Aujourd'hui, il n'y a pas un pays d'Europe, comme ailleurs, dans le monde,  qui ne voient les riches devenir plus riches, généralement enrichis entre autre, par le phénomène "actionnaires", qui sont tout, sauf actifs,  pendant que dans le bas de l'echelle sociale, les CDD se multiplient, rendant, l'avenir moins secures, encore.

  Loin de vouloir flirter dans le misérabilisme,  qui peut sembler, être une corde sensible, "un peu facile",  c'est vraiment en son âme et conscience qu'une jeune femme, ou qu'une femme, doit décider seule, si elle souhaite garder cet embryon  à naitre, "ou pas", et à la société de rendre leurs vies, plus sécurisantes socialement et juridiquement, afin que les femmes puissent être tentées, de devenir mère, "ou pas"... 

Discussion sur le droit à l'IVG, qui n'est pas la promotion de l'IVG, je le rappelle, avec tolérance, et respect, SVP.....

Parce qu'ils seraient bien trop contents.

 Personnellement, aux USA, les cliniques privées financées, pardes lobys anti IVG, qui promeuvent des idées erronnées sur le sujet,  JE LEUR FOUTRAI UN PROCES AU CUL, DONT ILS NE SE RELEVERAIENT JAMAIS.

 Et Dieu sait, que dans le smilieu integristes, proches de donald trump, toucher au porte monnaie, c'est comme ler "toucher les couilles".

https://plus.google.com/u/0/111597846205814611015/posts/Bc8uLEKx29J?cfem=1

8 Mars 2019.

 Aujord'hui,  journée des droits des femmes.

Partout, dans la presse, dans les medias, on parle de nous, mais ça devrait être chaque jour, qu'on devrait se soucier, non pas uniquement, de parler de nous, mais de veiller à ce qu'on soit les plus respespectées possible, ou en tout cas, au moins, autant que les hommes, et y'a encore, pour ça, beaucoup de retard à rattraper.

 Je viens de tomber sur un article, dans le paris Normandie, qui parle des sage femmes qui desormais, ont le droit, de pratiquer, un IVG.

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/rencontre-avec-les-sages-femmes-de-l-hopital-de-dieppe-qui-pratiquent-les-ivg-GC14702361

 Je trouve que de ne pas imposer, la visite devant un psy, est une bonne chose, parce que si la jeune fille ou la femme,  y va sous la contrainte, ça ne peut pas l'aider, à prendre cette décision.

 Par contre, j'aimerai avoir la certitude, que qu'une mineure, soit bien reçue, seule, entièrement seule, avan d'être reçue, avec un adulte.... ma crainte, serait, qu'elle vienne pratiquer, un IVG, parce que quelqu'un, l'y aurait contrante.... Ce qui, pour le coup, serait, pour elle, traumatisant, alors, qu'au depart, pratiquer, un IVG, pourrait, ne pas l'être...

 Désolée, si je choque quand je dis celà, mais il est possible que j'ai mal compris, certains déroulements de la procédure....

 En tout cas, je me réjouis de voir, qu'à Dieppe, on ne néglige pas de répondre à la détresse, d'une jeune fille, ou d'une femme, qui se retrouve seule, devant le fait d'assumer de s'être retrouvée enceinte, et qu'ainsi, on demontre, qu'une femme, est infiniment plus, qu'un ventre..... 

 Et pour ceux, qui souffrent encoe d'obscurentisme sur l'education, au point, de ne pas comprendre, qu'une femme enceinte, puisse ne pas vouloir garder, un bébé qui s'annonce, voilà, un lien, qui vous eclairarera, je l'espère.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/

 Quelle relation  ?

 Certaines femmes, des le debut de la grossesse, savent, qu'elle seront désesperement seule, et entièrement desoeuvrées, pour faire face, à ce challenge.

 Militer, contre le droit à l'IVG, pour moi, est criminel, et immature.

 Ce désespoir, il faut avoir le courage de le regarder en face, et sans faire la politique de l'autruche, spécialité des religions, le plus souvent, en dehors de toute réalité sociale.

 

22 mai 2019.

 J'ai appris, hier, que Donald Trump, envisageait de couper les vivres, aux cliniques, qui pratiquent les IVG.

https://www.courrierinternational.com/article/donald-trump-veut-couper-les-vivres-aux-cliniques-pratiquant-lavortement?fbclid=IwAR1kVxK2LLA85OcCF1Gh_Bwd9gKgl3wOSV00ANBGThKUodkqr9JUKl6l57s

 Comment vous dire...

   Je m'excuse, aupres des gens qui me suivent, pour la vulgarité de mes propos à suivre, mais quand on s'adresse à un gros porc, il n'est pas superflu, quelquefois d'avoir l'humilité de se salir les mains ou la voix, pour parler le même langage que lui....

 "Allez Donald,  est ce que tu es bien certain qu'à chaque fois que tu t'en ais "tirée une", que tu ais bien mis un préservatif ?"

 En es tu bien certain ?

   Parce que jusqu'à preuve du contraire, quand une femme se retrouve enceinte,  et que pour diverses rasons, elle souhate ne pas le garder, celui, qui ais semé la graine, lui, de toute ecidence, est non fiable, toxique, ou je ne sais quoi... mais en tout cas, visiblement, ais eu cette relation, sexuelle, sans penser, une seule seconde, aux consequences, et que tenir de tels propos, c'est criminel, parce que ça induit, que la notion, de sororité, ou de fraternité, vis à vis d'une femme, desespérée,  en telle sotuation, à ses yeux, serait irrecevable.

   Et qu'on ne vienne pas me rconter, que compte tenu de sa fortune, etc, etc, etc....Le desespoir, en matreille matière, est bien loin, d'être uniquement, et strictement social, ou pecuniaire... Il est affectif, amoureux, culturel, et surtout, intime, aussi intime, qu'a été l'acte sexuel, qui en ait été à l'origine.

 Trump,  vous n'êtes pas l'image de la décadence des USA, vous êtes la décadence en elle même, aux antipodes de la moindre notion de solidarité, ou de bienveillance, vis à vis des américains.

 Hier, j'entendais un candidat du RN, ici, en France, faire les louanges de votre "réussite économique",  d'où parait il, la baisse du chômage, là bas...

 Cet imbécile, oubliait simplement de préciser, que ces histoires de chiffre, ne font qu'occulter, qu'il n'ait jamais été question que de précarité de plus en plus constatée, et de pauvreté accrue, de plus en plus au fur et à mesure que  la robotisation, prend la place de l'humain, sujet philosophique s'il en est,  autant dire parfaitement ors d'atteinte, pour quelqu'un comme donald trump, incapable, de negocier, l'absolue necessité de cultver le doute, seul garant, d'une gestion intelligente, en politique. 

https://www.tdg.ch/monde/Les-prochoix-manifestent-aux-USA/story/14995689

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=IVG

23 Mai 2019.

https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-7h30/le-journal-de-7h30-23-mai-2019

féminisme émancipation familles

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire