google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

La Pologne et pays limitrophes, ne sont pas des poupées russes....

 j'ai assité, la semaine derniere, à un concert gratuit, offert par la ville de pavilly.

 Il s'agissait, d'un groupe folklorique, qui s'appelle "Wilenszczyzna".

  Zut, alors, voyez comme google, en personne, est un moteur de recherche amusant, n'est ce pas...

  Quand on tape leur nom, voilà, ce que ça donne.

  Bon, on peut constater que la chnson française, mène à tout, puisque Claudio Capeo, lui même s'est reconverti, en pologne, dans une emission culinaire.... mais qu'il ait reussi à faire embaucher, ensuite, Vincent Delerme, comme un vulgaire figurant,  je trouve quand même qu'il exagère....

 Comme je suis mauvaise langue.

 J'en reviens pas moi même.

  Il y a trente ans, environ, j'avais déguisé (le mot n'est pas trop fort), ma fille ainée, elle se laissent faire, si jeunes, n'est ce pas ? En véritable petite polonaise, costume tradtionnel, que j'avais conffectionné et brodé moi même,  à l'occasion des noces d'or, de les nciens beaux parents.

   L'attention avait été appreciée, en proportion, du mal que je m'étais donné.

 Aussi, quand on connait les véritables problèmes d'intégration, que connait la Pologne, parmi d'autres, vis à vis de l'Europe, alors qu'intentionnellement, j'entendais fuser du public, devant ce spectacle, des "vive l'Europe", je me disais, que de regarder si brillamment danser et chanter des artistes de chez eux, confrontés aux valeurs européennes, à plus forte raison, quand on observe à quel point, Poutine non seulement, lorgne sur eux, mais aussi, parallelement, tente à la moindre élection de destabiliser, chaque pays d'Europe, via le phénomène hakers, je me dis que décidément, c'est bien d'une "drôle de cuisine polititicenne", dont il est ici question....

  Je suis moi, "curieuse en tout",  et je ne vois aucune raison de bouder un tel spectacle, qui, s'il ne risque pas d'être le fruits culturel, d'une avant garde de leur jeunesse, qu'elle soit largement intellectuelle, ou plus précisément artistique, elle a le mérite au moins d'être sincère, et de proposer un véritable voyage dans le temps, à l'époque, que je ne risque pas de qualifier, de "bennie", où le simple fait d'être originaire, du canton d'à côté, faisait de vous, ce qu'on appelait, "un orz'un"....

   Je n'espère qu'une chose, c'est qu'une fois déchaussé leurs costumes traditionnels, si richement brodés soient ils, le lundi matin, ils  retournent bien dans notre siècle.

  Pour enrevenir au fait, de faire des recherches, pou retrouver, ce que chantaient, nos parents, et arriere grands parents, je n'ai rien contre, vraiment, bien au contraire.

  Mais il ne faut jamais perdre de vue, que ce que j'appellerai, une forme d'archéologie culturelle, ne doit jamis avoir pour finalité, un quelconque enfermement, qu'ils soit ideologique, ou plus pariculierement, politique, ce qui se produit, aujourd'hui, precisement, dans certains pays de l'Est.

  Je me souviens avoir écouté, il y a quelques années, justement, un artiste dont je dois  a voir des videos, quelque part, qui avait lui aussi, fait des recherches, de cet ordre, et qui les interpretaient,  en binome.

  Je vais donc, devoir jouer les archeologues, moi aussi, dans mon propre ordinateur, pour vous les restituer.

 

Esclavage immigration féminisme émancipation Liberté d'expression

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire