google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

44863272 346456039442428 3639515412154023936 n

EUR'HOPE.....Avec génération S, avec Benoit Hamon, 6 septembre 2018.

Non, l'Europe n'a pas les deux pieds, dans le même sabot !

 Un proverbe dit, "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage".

 C'est exatemment ce qui se produit, avec l'Europe, aujourd'hui.

 Pour le coup des sabots, il est possible que certains y voient un coté désuet, pour ne pas dire franchement anachronique, ce que je peux comprendre.

 En effet, en dehors de les acrocher, sur la façade d'une maison, à la rigueur, pour y ranger quelques bouquets de fleurs séchées,  c'est bien là, la seule utilisation, dont ils puissent jouir, en dehors de danse folkloriques, devenues plus frequenttables, non pas pour des raisons "nationalement politiques", mais plutot, pour des raisons, strictement culturelles, pour peur, que comme en bretagne, pendant, les interceltiques, les dirrecteurs artitiques, aient le bon goût de les agrementer d'une touche, plus "comptant pour riennes",  (alors, qu'ils comptent pour beaucoup).

 En dehors d'une certaine chanson, j'ai en mémoire,  quand j'étais en CP, à l'ecole de Goupillières, (76), un jour, où j'étais allée au piquet, pour faute d'avoir été trop assudue, tres probablment, d'avoir eu acces au derrière du tableau noir, et d'y a voir vu dessiné, des paires de sabots, pour nous expliquer, quelques jours suivant, ce que signifiait, le mot "paire"...

 J'avais trouvé ça amusant, d'y avoir eu acces, un peu comme si j'avais eu entre mes mains, le cahier de travail de l'institutrice elle même, qui s'appelait, madame Baril, qui me détestait, et qui me terrifiait, autant que je la detestait.

  Il faut dire que son mari tabassait les éleves, dans le prefabriqué, à l'epoque, et qu'on entendait les coups pleuvoir, alors, ça n'aidait pas....

  Bon, là, nous sommes vendredi matin, et ils annoncent du froid, pour demain, alors, c'est bien, certains, au moins, comme ça, sont habillés, pour l'hiver.

 SIC !

 "Avoir les deux pieds, dans le même sabot de venus".

Voici le lien FB, pour ceux qui y sont, et velent en discuter, y compris s'ils ne sont pas encore convaincus par GénérationS, parce que c'est dans le dialogue, toujours, qu'on peut progresser.

 Pour ceux qui connaissent deja, c'est ici:

http://r.courrier.generation-s.fr/mk/mr/xAw6ZDjtorDkcWp0cpBcp7Mjk8CizHpplT6nL6IS7HglGetnTJpFnyimwGfFJWYNr_xUEMW3Uk1AOGCbY4xi1OOzneV2-9faqc9ONCyb2eg9E0txok3lpg

 8 septembre 2018.

Avant hier soir, avait lieu un grand metting, qui reunissait les sympatisant de génération S.

 Dans un premier temps, voilà le discours du fondateur de génération S, Benoit Hamon.

Je n'en connais que quelques uns, dont j'ai eu la chance d'assiSter, à quelques discours ou prestations, au cirque d'hiver, il y a quelques semaines, dont je garde un souvenir mémorablel, comme  le meeeting de Bercy, dont je vous redonne le lien.

 

par Mouvement Génération·sil y a 12 jours

Nous venons de dévoiler les 30 premiers visages de citoyen.n.es engagé.e.s pour plus de justice sociale, fiscale et environnementale.

Découvrez ICI les parcours et engagements de ces 30 citoyennes et citoyens qui figureront sur la liste de Génération·s pour les élections européennes.

Corinne ACHERIAUX, 49 ans, Infirmière, Cébazat, Auvergne-Rhône-Alpes

Salah AMOKRANE, 54 ans, Cadre associatif, Toulouse, Occitanie 

Zerrin BATARAY, 39 ans, Avocate, Roussillon, Auvergne-Rhône-Alpes

Guillaume BALAS, 46 ans, Enseignant, Député européen, Paris, Ile-de-France 

Sabrina BENMOKHTAR, 25 ans, Caissière, Étudiante, Nancy, Grand Est 

Alain BENARD, 44 ans, Chargé de mission action sociale à la CAF Réunion, Saint-Denis, La Réunion

Camille BORDES, 31 an, Agricultrice, Arlebosc, Auvergne Rhône-Alpes 

Joao CUNHA, 33 ans, Diplomate, Strasbourg, Grand Est 

Naïma CHARAÏ, 46 ans, Coordinatrice de programme médico-social, Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine 

Benoît HAMON, 51 ans, Trappes, Ile-de-France 

Aurore LALUCQ, 39 ans, Economiste, Paris, Ile-de-France 

Atte OKSANEN, 29 ans, Chargé de mission, association des petites villes de France, Paris, Ile-de-France 

Anne-Marie LUCIANI, 59 ans, Formatrice anglais AFPA, Ajaccio, Corse 

Miloud OTSMANE, 29 ans, Agent de silo, Charnay-les-Mâcon, Bourgogne Franche Comté 

Roxane LUNDY, 23 ans, Secrétaire générale adjointe de la délégation Génération.s au Parlement européen,

Beauvais, Hauts-de-France 

Mehdi OURAOUI, 37 ans, Entrepreneur et enseignant à Sciences Po, Anglet, Nouvelle-Aquitaine 

Colette MARIE, 27 ans, Chargée de mission dans la fonction publique territoriale, Arras, Hauts-de-France

Sebastien PEYTAVIE, 36 ans, Psychologue, Sarlat, Nouvelle-Aquitaine 

Marie SAUTS, 54 ans, Charpentière, Pouy de Touges, Occitane 

Éric PLIEZ, 62 ans, Dirigeant associatif, Paris, Ile-de-France 

Françoise SIVIGNON, 62 ans, Médecin, Paris, Ile-de-France 

Michel POUZOL, 56 ans, Chef de cabinet, Bretigny-sur-Orge, Ile-de-France 

Laura SLIMANI, 29 ans, Chargée de mission dans le secteur associatif, Rouen, Normandie 

Bastien RECHER, 40 ans, Urbaniste, Caen, Normandie 

Sarah SOILIHI, 26 ans, Doctorante en droit, Marseille, Provence Alpes Côte d’Azur 

Arash SAEIDI, 43 ans, Commerçant, Angers, Pays de la Loire

Ouassila SOUM, 34 ans, Directrice générale des services, Ville de La Riche, Saint Pierre des Corps, Centre Val de Loire 

Pierre SERNE, 46 ans, Fonctionnaire territorial, Montreuil, Ile-de-France 

Isabelle THOMAS, 57 ans, Juriste, Députée européenne, Saint Malo, Bretagne 

Jerome VERITE, 41 ans, Syndicaliste, Montbizot, Pays de la Loire 

 le 15 mars 2019.

 Benoit Hamon, sur  RL, ce matin.

https://www.facebook.com/hashtag/listecitoyenne?source=feed_text&epa=HASHTAG

 En gros,  si je shématise, le PS a expliqué, qu'il suivra Macron. Alors, comme le dit Benoit Hamon, dans ce cas, pourquoi s'emmerder avec les intermediaires, à sa voir, Raphaël Glukmann, et sa liste....

 Moi, perso, un mouvement, ("en marche"), qui se fait financer par la multinationale BAYER, qui a racheté MONSANTO, dans 'objectif d'organiser, une insolvabilité, afin de tenter de ne payer aucune reparation, ni dedomagements, aux victimes, et qui produit le glyphosate, alors que pendant le grand débat, partout en France,  Macron, a roulé tout le monde dans la farine sur le sujet, version, "oui, mais mais enfin, vous savez, moi aussi, j'aimerai bien aller vers linterdiction", alors, que ce sont eux qui casquent pour sa campagne, il faudrait juste qu'il arrête de nous prendre pour des cons.

En cours de commentaires.

 

 

FBI Européen

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire