google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

BREXIT ? « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Sussex sans jamais a voir osé le demander ».

Petite précision, sur le titre, la Sussex, est aussi une race de poules, fortement prisée, noire et blanche.

Je précise, d'autre part, que ce matin, on a pu entendre Michel Barnier, sur le brexit, et j'ai trouvé ça fort instructif.

https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9/le-7-9-19-octobre-2018

https://www.franceinter.fr/monde/brexit-et-maintenant

 Voici, sur France Inter, un ensemble de lien, qui offrent l'opportunité d'avoir différents eclairages, fort utiles, sur le sujet.

https://www.franceinter.fr/recherche?q=brexit

22 avril 2019.

https://www.europe1.fr/international/brexit-lue-donne-six-mois-de-plus-au-royaume-uni-pour-reussir-sa-sortie-3889730

https://www.europe1.fr/international/brexit-la-volonte-du-peuple-britannique-a-change-estime-alastair-campbell-3889229

 Belle reflexion. En effet, difficile de nier le courage absolu, et l'abnégation de Theresa Mey, sur ce coup là. J'entends que l'opposition aimerait la voir partir, "le califfe, qui prende la place du califfe".. Classique, je dirai, mais il y a juste un problème, c'est de se demander comment gèrerait, un éventuel remplaçant...

 Le problème, comme c'est dit, ça n'est pas Theresa Mey, mais bien, le brexit.

 Ensuite, si je n'aime pas, par principe, le referendum, (on voit à quoi, ça mène), parce que je trouve que c'est de la part d'un politique, une forme de dégagisme, équivalent à une forme de lâcheté, et même si ça ne signifie pas que je condamne en bloc le procédé, j'ai expliqué, il y a quelques jour, la métaphore du mauvais chemin...

 Quand on empreinte un mauvais chemin, qui nous mène en haut de la falaise (je vous rappelle, que j'habite en pays de Caux, alors, c'et vous dire, si je m'y connais en falaise, avec la Manche, je fais coucou à ma fille, au passage, et oui, j'ai le bras long, pour qu'elle puisse m'apercevoir), le seul moyen pour rebrousser chemin, (enfin, sauf pour moi, qui un jour, suis un colibri, et le lendemain suis une abeille, il n'y a qu'à voir ma taille de guêpe, pour s'en convaincre),  c'est bien de faire machine arrière, et pour faire machine arrière en toute sécurité, il n'y à qu'en reprenant, le chemin dans l'autre sens, et donc, refaire un référendum. 

 On m'a appris, hier soir, que Theresa Mey, aurait évoqué, une annulation pure et simple du brexit. Je parle au conditionnel, parce que je n'en retrouve nulle trace, ce matin.

Pour les pro brexit, qui aurait ce matin, une énorme crise d'urticaire, je compatis, voyez donc...

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/un-vent-nouveau-deferle-sur-l-europe-volodymyr-zelensky-elu-a-73.html

Je rappelle simplement que la campagne qui a précédé le référendum, à été entièrement pollué de fake news, venant on le sait, à présent, de Russie, qui avait eu, pour ambition de tronquer, cette élection, afin de tenter de bousiller, l'Europe...

 Je pense que l'intoxication émanant de poutine,  sur les scrutins européens, dans chaque etat, n'a que trop duré.

On nous parle d'armement, et de conflits armés, dont les plus pauvres et les plus demunis, font toujours, plus que jamais les frais.

  Mais les véritables incendies, aujourd'hui, au delà, de Notre Dame de Paris, concernent les Démocraties,  dont certaines se trouvent mises à rudes epreuves, à cause de cette toxicité, venant de Russie...

 On dit, qu'un pot en terre, une fois  réparé, peut laisser passer la Lumière, ce dont je suis intimement convaincue...

 Gageons que les démocratie, sont faites de tissus, une bonne toile de lin, peut être, ferait l'affaire, egoïstement, je pense à la Normandie, nous qui en produisons tant.

 Avant que je ne naisse, ma grand mère, était couturière.

 Son mari, pour la taquiner, prenait le tissus, et le mettait devant l'éclairage, et se moquait d'elle, parce quon pouvait voir la lumière au travers.

 A défaut de cassures, et de pot fêlé, je vous propose alors, la métaphore, du patchwork... On voit bien, aussi la lumière, au ravers du patchwork, non ?

 C'est d'autant plus adapté, (le patchwork, est originaire des USA), quand on observe, les ravages que Trump, laisse sur son passage, et nuit à la réputation de son pays, sur le plan international.

http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/spiritualite/notre-dame-de-paris-et-ensuite.html

immigration FBI Européen pédophilie banques droit du travail

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire