google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

SPORTS.

wwwwwww

  • Fête de la nature, du 22 au 26 mai 2019.

     Le mot du président,  non pas de la République, mais du SMBVAS. Syndicat Mixte du Bassin versant de l'Austreberthe, et du Sassimbec.

    https://www.smbvas.fr/le-mot-du-president.

     Le programme est ici:

    https://docs.wixstatic.com/ugd/f2ee02_3e4bf5f8fcea43fe9762053f882caf1e.pdf

     23 Mai 2019.

     N'oubliez pas, c'est ce week end !

     

    Lire la suite

  • Espagne.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/referendum-en-catalogne/espagne-pourquoi-les-elections-legislatives-anticipees-sont-decisives_3417929.html

    Je cite, france TV info.

    "Elles devaient être organisées en 2020, mais la politique espagnole en a décidé autrement. N'ayant pas réussi à rassembler de majorité autour de son budget pour 2019, le chef du gouvernement, le socialiste Pedro Sanchez, a été contraint en février dernier de remettre en jeu son fragile mandat. Du coup, les élections législatives anticipées qui se déroulent dimanche 28 avril en Espagne pourraient être décisives pour l'avenir du pays. 

    C’est la troisième fois en trois ans et demi que les Espagnols retournent aux urnes. Et, cette fois-ci, le scrutin pourrait être historique puisque le parti d'extrême droite Vox pourrait faire son entrée au Parlement. Franceinfo détaille les enjeux de ces élections annoncées comme un tournant.

    Parce que le chef du gouvernement joue sa légitimité

    Pedro Sanchez n’a pas été élu pour devenir chef du gouvernement. C’est le mantra de ses détracteurs issus des rangs de la droite depuis dix mois. Le socialiste issu du PSOE, le Parti socialiste ouvrier espagnol, est arrivé au pouvoir en juin 2018 après une motion de censure votée contre son prédécesseur de droite, Mariano Rajoy, leader du Parti populaire (PP). Il n'a donc pas eu à passer le test des élections législatives pour accéder à la tête du gouvernement.

    Si le PSOE est donné gagnant à 28,8%, selon une compilation de sondages publiés par El Pais, le chef du gouvernement va en revanche devoir former des alliances avec d’autres partis pour atteindre la majorité absolue de 175 députés. Une alliance probable avec Podemos, le parti de Pablo Iglesias, des partis d'extrême-gauche, des nationalistes basques et catalans pourrait permettre à Pedro Sanchez d'atteindre son objectif.

    Une alliance du PSOE avec Ciudadanos, parti libéral de centre-droit, tentée en vain en 2016, n'a pas non plus été clairement écartée par le Premier ministre. Mais les libéraux affirment eux vouloir "le chasser du pouvoir" et ont tendu la main au Parti populaire, classé à droite. Une majorité formée par le PP, Ciudadanos et le parti d'extrême droite Vox semble, elle, impossible selon les chiffres issus des sondages.

    Parce que la crise catalane guette toujours

    La fin du bipartisme, en 2015, a secoué la vie politique espagnole. L'irruptionde Podemos, à gauche, et de Ciudadanos, au centre-droit, avait abouti à un blocage politique. Cette instabilité ne s'est pas améliorée depuis : tentatives d'alliances, motion de censurecorruption, sans oublier la crise catalane

    Un an et demi après la tentative de sécession de la Catalogne, le dossier est toujours brûlant et continue d'animer les débats. Le procès des douze dirigeants indépendantistes catalans, qui se tient depuis mi-février et devrait durer jusqu'à mi-mai, alimente aussi la campagne. Il est à l'origine de la crise budgétaire qui a entraîné les élections anticipées.

    Et pour ce scrutin, Pedro Sanchez aimerait ne pas avoir à compter sur les indépendantistes catalans pour former une éventuelle majorité. Il a réitéré récemment son refus de tout référendum d'autodétermination mais promis plus d'autonomie. La droite et l'extrême droite, qui accusent Sanchez de "trahison" pour être arrivé au pouvoir grâce aux voix des indépendantistes, ont mené des attaques contre les "putschistes" catalans, l'un des leitmotivs de leur campagne.

    Parce que l'extrême droite pourrait entrer au Parlement

    De 0,2% à 12% : la cote de Vox a bondi dans les derniers sondages, à tel point que le parti d'extrême droite pourrait entrer au Parlement, un fait inédit de l'autre côté des Pyrénées. Selon les intentions de vote, Vox est crédité de 30 sièges sur 350. Quasi inconnue il y a un an, la formation politique a fait une entrée fracassante au Parlement andalou en décembre 2018. Le chef du parti, Santiago Abascal, est devenu l'une des figures de ces élections.

    Le leader de Vox a libéré un sentiment nationaliste en sommeil depuis la mort de Franco en 1975. D'anciens généraux franquistes font ainsi parti des candidats de son parti. Anti-immigration et ultranationaliste, Santiago Abascal s'en prend aussi aux féministes. Lors de son dernier meeting de campagne, vendredi à Madrid, des membres des Femen sont venues perturber le rassemblement.

    FEMEN Spain- España@FemenSpain

    FEMEN contra VOX y su odio hoy en Colón. 3 activistas han confrontado una vez más el fascismo que amenaza Europa. NO ES PATRIOTISMO, ES FASCISMO!

    2 565

    20:58 - 26 avr. 2019

    1 234 personnes parlent à ce sujet

    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

    L’une des forces de Vox, c'est sa présence sur les réseaux sociaux. Samedi, le parti d’extrême droite y dominait dans les sujets de débats, selon les données consultées par l’AFP. Comme le relaie Courrier International, le mensuel classé à gauche TintaLibre, a lui choisi de titrer sa une "28A", pour "28 avril". La date du scrutin législatif qui représente "un nouveau Rubicon pour la démocratie espagnole", 80 ans après l'arrivée au pouvoir de Francoen avril 1939, à l'issue de trois ans de guerre civile.

    Parce que la participation est incertaine

    Selon les derniers sondages publiés par El Pais, un quart des électeurs est encore indécis. Les analystes estiment que cette incertitude pourrait réserver des surprises, à l'image de ce qui s'était passé 2015, comme l'explique Ouest-France. Cette année-là, le Parlement espagnol s'était retrouvé sans majorité et donc sans gouvernement.

    De nouvelles élections avaient eu lieu en juin 2016 et Mariano Rajoy avait été investi en octobre. Seul un électeur sur deux avait alors fait le déplacement aux urnes. "Sans doute la lassitude des électeurs qui votent pour la deuxième fois en six mois pour choisir leurs députés", expliquait à l'époque Régis Nusbaum, journaliste pour France 3. Près de trois ans plus tard, les Espagnols semblent être dans le même état d'esprit".

    #WTF #électionsespagnoles#ElectionsEspagnoles#EleccionesGenerales28Abril#Abascal#Vox, ,#féministespagnereveillezvous, 

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Olivier Faure à l'émission, "questions politiques".

    https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-07-avril-2019

     Il est vraiment très important, d'aller réécouter cette émission,  parce qu'il y explique, pas mal de choses sur la position du PS, aujourd'hui, mais aussi, surtout, révèle des faits, tout à fait fondamentaux, sur les véritables menaces, qui n'ont rien d'ideologique, mais dirrectement liées au rechauffement climatique qui nous guettent, si d'aventure, les nationalistes arrivaient un jour, à avoir d'aventage de suffrage, et que la cause écologique, à cause de celà, devait passer comme secondaire ou accessoire, ceci, sous un angle, que j'ignorais, relatif à ses origines personnelles.

     Je dois dire, que j'ai été très touchée, par ce qu'il a expliqué, sur le phénomène migrants, quand il a fait references, aux migrants climatiques.

    Lire la suite

  • Le plastic, pas fantastique.

     Je viens d'entendre, aux infos, ce midi, qu'une charge de plastic,

    avait été découverte en Corse, ou si vou préférez, qu'un attentat a été déjoué....

    Une charge de plastic...

    Alors, que précisément, leur île croule littéralement, sous les déchets, du même nom.

    Rechercher l'automnomie ou la revendiquer, je peux comprendre, même si personnellement, je ne l'approuve pas,

    Mais comment comptent ils faire, pou gérer cette terrifiante pollution , sans avoir recours, au continent ?

    https://www.bloomassociation.org/

     Je signale, d'autre part, qu'l n'y a pas une seule île, par le monde,  pour peu qu'elle soit envahie de touristes,

    qui ne soit confronté à ce problème, d'une grande gravité.

     Sur France inter, il y a quelques jours, il y a eu, aussi, une journée entière, consacrée aux plastic, selon differents lieux, dans le monde.

     Je vous donne les liens, pour aller réécouter.

    https://www.franceinter.fr/environnement/pourquoi-est-ce-si-complique-d-en-finir-avec-le-plastique

    5 mai 2019.

    Journée spéciale, sur ce sujet, aujourd'hui, et beaucoup d'émissions, et de dossiers, sur ce sujet.

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-05-juin-2019

     

     

    Lire la suite

  • La mal bouffe est une forme de populisme de l'alimentation. NUTRI SCORE.

    13 juillet 2019.

     Certains ont eu l'intelligence, je dis bien, l'intelligence, de suivre le NUTRI SCORE.

    https://www.fleurymichon.fr/fleury-michon-met-en-place-le-nutri-score?gclid=CjwKCAjw36DpBRAYEiwAmVVDMNRlmYkT83GUEU4GCjD5VFqGQIQpgppZf5F9wVVTqL9BTkX6UATZNRoCzhYQAvD_BwE

     D'autres, parlent de s'y mettre...

     J'ai oui dire, sur les ondes de France Inter, radio de référence s'il en est, que le groupe Danone, s'y mettait aussi.

     Je viens d'aller lire sur leur site, et je ne trouve rien de cet ordre.

     Je sais bien, qu'on m'accorde des vertus assez extraordinaires, parait il, mais je tiens à informer ceux qui me suivent, qu'à aucune moment de mon existence, encore jamais il ne m'est arrivé d'entendre des voix....

     

     

     Franchement désolée.

    Lire la suite

  • Mon profil politique, à Génération-S.

     Bonjour.


     Je fais de la politique, de façon bénévole, et c'est très bien ainsi.


      Si je persiste en ce sens,  et que d'en vivre ne me semble pas personnellement, souhaitable, je pense salutaire, de pointer du doigt, certains rapprochements, ou certaines idées, quand mon instinct me dicte, avec fermeté, que ça serait nécessaire.


      Une des raisons,  c'est que ça n'est pas là, ma nature profonde.


      Ma vraie nature, c'est de faire le clown, accessoirement, mais plus généralement,  de jouir d’une liberté dans mes modes d’expression, qu’on  observe, plus généralement,  extérieurement, comme un luxe.
     La seconde raison, et qui n’est pas des moindres, c’est que je jouis ainsi, d’une liberté absolue, dans mes prises de position, puisque je ne suis qu’un satellite.


      Je ne crois pas pour tout dire, que le milieu politique, apprécierait tant que cela, ma liberté de ton.


     Quoi qu'il en soit, "j'ai le nez fin", et pas uniquement sous l'angle artistique, c'est ce qui fait ma valeur.
      C'est en ce sens, que je ne renierai jamais la politique, parce qu’elle  seule est à même de faire avancer des idées que je défends, et que je reconnais chez Benoit Hamon, et générationS.


    Je suis active dans trois régions, Normandie, Bretagne et PARIS .

     (Je précise, qu'il y a sur le site de génération-S, à mon sujet, une adresse parisienne, et que ça n'est pas moi, qui en suis à l'origine).
     

    Lire la suite

  • Pli recommandé à Thomas Fersen, le 14 février 2019.

     J’ai rédigé cette lettre sous pli recommandé, de telle sorte qu’il ne puisse prétendre, que j l’enveloppe aurait été vide.

     C’est toujours ainsi que je procède, pour me protéger, à chaque fois, que mon droit est floué, et que je dois me protéger.

     Vis-à-vis de la tutelle, ou la curatelle, par exemple, j’ai procédé, ainsi, vis à de certains interlocuteurs,  au moins une dizaine de fois,  depuis le début de ma tutelle.

     Monsieur.

    Il y a quelques années, je vous avais délivré certaines autorisations,  qui vous autorisaient à être mon coach, sur internet, mais aussi, par personnes interposées, sous différents autres aspects, d’ordre juridique, curatelle, ou autres.

     A partir de ce jour, le 14 février 2019, je vous informe que je reviens sur le totalité de ces autorisations que je vous avais consenties, parce que je souhaite décider seule, du chemin, ou des chemins, que je souhaite emprunter pour mener à bien, l’ensemble de mon existence.

     Je me tiens à votre disposition, pour vous rencontrer, si vos le désirez,  et ne souhaite que vous rencontrer, dans la vie réelle, et ce, uniquement dans l’hypothèse, où vous le désireriez, vous aussi.

     Cordialement.

     Françoise Niel Aubin.

     (désolée, pour les répétitions).

       Je précise, que j’ai envoyé cette lettre, à sa maison de production, qui est référencée, sur le site internet, au registre des entreprises, où elle est référencée.

     De la même façon, que j’avais procédé, avec Tôt ou tard, il y a quasiment t 19 ans.

       Il faut savoir au sujet de ma correspondance, vis-à-vis de lui, que c’est toujours, à cette adresse que je lui écris, quand je le fais, très rarement, je dois préciser,  pour la simple raison, que je n’ai rien de particulier, à lui communiquer.

     Comment a til pris la chose ?

       Assez mal, visiblement, parce que n’ayant pas eu la copie, avant, par mail,  il a préféré assurer ses arrières, en refusant, carrément, le pli recommandé, avec comme prétexte fallacieux, qu’il n’habitait pas à cette adresse.

      Observant que visiblement, le coup de semonce ne lui avait pas suffi, alors, je me suis permise, alors, de lui envoyer la copie,  sans recommandé, cette fois, afin, qu’il n’ait pas le sentiment, que je lui forçais la main.

     Cette lettre bien sûr, n’est jamais revenue.

     Si j’éprouve le   besoin, aujourd’hui, de déposer cette lettre, sur mon site internet, c’est pour informer, tout à chacun, qui s’intéresse, un peu, ou beaucoup, au soit disant, couple, que nous formerions, que la relation, qui me lie à lui, est tout, sauf, une histoire d’amour…

     Tout, sauf idyllique.

     Tout, sauf du glamour, et que s’il est une chose, que je n’ai jamais support é, c’est bien de tenter de faire, croire, à tout à chacun que ça le serait.

       Mais surtout, sur le plan juridique, ce que je trouve d’une extrême gravité, réside, dans le fait, que grâce à ces autorisations, qui lui ont été accordées, « je ne sais pas vraiment par qui, ni à quel titre », pour être franche,  la moindre entreprise,  que ce soit la plus petite, ou que ce soit à l’international, comme Google, ou n’importe quelle autre GAFA ? lui obéissent, au doigt, et à l’œil, alors, que ça relève, de toute évidence, d’un véritable abus de pouvoir,  qui, à partir de cette date, du 14 février 2019, n’a absolument plus mon aval…

     Je regrette, pour être franche, d’observer, que je n’ai plus d’autre possibilité que d’agir ainsi, avec la seule issue, qui donne le sentiment, de laver notre linge sale, sur le place publique, mais je suis au regret d’observer, que je n’ai, pour me battre, et me défendre,  que ce moyen là.

    Lire la suite

  • Greta Thunberg vous ouvre les portes du futur, ne l'obligez pas à forcer la fenêtre !

    https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/a-rouen-et-au-havre-les-lyceens-et-etudiants-manifestent-et-font-greve-pour-le-climat-BG14741330

    14 Août 2019.

     Gréta Thunberg, est sur l'ocean, pour rejoindre les USA en voilier.

     Elle a parfaitement raison.

     Au delà du fait qu'elle a la prétention de montrer l'exemple, ce en quoi je la rejoins complètement,  elle a renvoyé les sponsors, qui d'habitude, financent ce bateau, au vestiaire,  ce qu'ils ont fait de bonne grâce, et je trouve ça vraiment bien.

    Oui, je fais partie de ceux, qui prétendent, qu'on peut aussi faire du business, quelquefois, tout en respectant une certaine éthique...

     Bon, là, je vois que j'en fais chier plus d'un, et pour être franche, ça ... MERDE, je sais plus comment on dit. Pourtant, mes filles m'ont fait reviser, ce week end... Ca m'en bouge une, sans faire bouger l'autre, c'est bien comme ça, qu'on dit ?

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/aux-etats-unis-greta-thunberg-ne-parlera-pas-a-trump-une-perte-de-temps_fr_5d52f3d9e4b0cfeed1a43f1f?ncid=other_facebook_eucluwzme5k&utm_campaign=share_facebook&fbclid=IwAR0hMwB3GhL-1luCh-HL3NB6EZrIdbdH2sTRa6-gAoIRfGHuWnrbIlmpNjM

     Mais enfin, mes filles, ça va pas du tout, là, cette expression, qui fait références aux testicules, qu'est ce qui m'a foutu des féministes pareilles...

     Oui, ça nous a tellement fait rigoler.....

     On devrait dire, "ça nous fait bouger un ovaire, sans nous faire bouger l'autre. UN OVAIRE.

     Et UNE B......

      Mais tenez vous bien, la bougresse  a décidé de ne pas aller voir trumps. D'un autre côté, je ne crois pas non plus qu'il ait envisagé, de lui accorder, la moindre entrevue, ce que je peux comprendre, pour être franche.

      Entre  ses dizaines et ses dizaines de tweets, et ses parties de golf, vous pensez bien qu'il a bien d'autres chattes à fouetter.

     Alors, "une petite pisseuse", qui veut refaire le monde, en plus même pas canon, au point de tourner dans une sitcom, pas bronzée, en plus, je suis sûre qu'elle ne pense même pas à prendre des gelules de carotène pour parfaire son teint, et poser pour les magasines, non mais je vous jure....

     Il y a une expression, qu'on utilise, en france, quand on parle de quelqu'un, qui est radin, on dit, "avoir des oursins, dans les poches".

     Gréta Thunberg, est l'oursin, non pas dans la poche des écologistes, mais dans la poche des financiers, et croyez moi, celle là, tout comme moi, on n'a pas fini de vous en faire chier.

    En cours de commentaire.

    Lire la suite

  • Marine le pen, et rassemblement national , l'arnaque du siècle.

     Je vous livre mon travail, envoyé à mon bras  droit, hier matin.

    Marine le pen,  le 14 mars 2019.

    https://www.ledauphine.com/savoie/2019/03/13/chambery-cafouillage-autour-d-une-visite-de-marine-le-pen-a-la-rotonde

    Ok, je vois...

    C'est très amusant, en effet...

    Car en dehors, d’un symbole difficilement contestable, (je parle du mot ROTONDE),  qui renvoie, à l’image, d’hôtel et restaurants de luxe, le monument quasiment icône,  du système ferroviaire français,  ce qu’elle a cherché à faire, en tentant de venir le visiter, ce matin,  c’est de s’accaparer le symbole de distribution des rôle, come si elle se voyait, comme le chef de gare,  de l’Europe, ou plutôt l’aiguilleur  (au sens aiguilleur du ciel, comme dans l’aviation), régentant, la communication, entre les différents pays membres.

    Heureusement, que les syndicats, ont fait ce qu’il faut, et que cette visite a été annulée, ce matin.

     « pas folle la guèpe »….

     Mais si j le sujet est abordé, ce soir,  on peut lui suggérer de nous expliquer, plutôt que de chercher à s’accaparer ce symbole, en quoi, elle serait susceptible d’aider, par contre, à sa restauration.

    https://rassemblementnational.fr/droits-de-reponse/oui-un-migrant-peut-toucher-davantage-quun-retraite/

     Sur ce sujet, l’œil du 20h, a fait le travail, je crois, et est démontré, que c’est complètement faux.

     Il est bon de noter, par contre, que sur son site internet, elle part d’emblée, sur la posture parano, prétendant qu’aucun journaliste, n’a daigné vérifier ses dires, la condamnant, elle,  d’emblée, comme menteuse….

     Alors, que c’est faux, puisque ça a été vérifié, justement.

     Système pyramidal, quand tu nous tiens.

    Je vois, sur son site internet, qu’elle se donne le droit de réponse, face aux agressions des journalistes, puisque telle est sa posture… vis-à-vis des medias.

     Mais il est interpellant, d’observer, que nulle part, un adhérent, ou un sympathisant, ne soit autorisé, soit à commenter, soit simplement, à approuver, ce qu’elle prétend.

     C'est-à-dire que l’on demeure, toujours, et encore, complètement, dans le culte de sa personnalité, à elle, uniquement, ou des quelques personnes, qui sont à la tête du parti.

    Bon, son programme.

     Apres tout, faut aller voir.

     Le logement…RIEN, elle ne propose, rien, elle ne fait, que poser le constat.

    https://rassemblementnational.fr/le-logement/

    Les 144 engagements.

    Hola, je la cite : « J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Au sein de son parti, déjà, personne n’a le droit, de commenter quoi, que ce soit, je viens de regarder sur le règlement interne.. rien n’a changé, donc.

    Mai ce qu’elle dit, est incohérent.

     Comment peut elle prétendre  respecter à l’avenir, une vraie démocratie,  si un jour elle était élue, alors, qu'au sein de son parti, au moment où je vous parle, elle reste dans un schémas, entièrement pyramidal, où rien, n’a changé, depuis le FN ?

     Les idées, neuves, j’en vois nulle part.

    Je fais un copié collé.

    Remettre la France en ordre, en cinq ans.  Cette phrase ne veut rien dire, on sait, qu’on doit complètement changer notre société, ou plus précisément, qu’il faut des idées neuves, et surtout, parfaitement palpables et concrètes, et là,  elle ne fait que demeurer, dans les intentions, et dans la généralité.

    C’est l’engagement que je prends.

    Mon projet contient 144 grandes mesures qui vous seront détaillées tout au long de la campagne.

     Donc, par définition, on ne les connait pas encore.

    J’ai voulu, par cette démarche, vous permettre de contrôler mon action à la tête de l’État au cours du quinquennat. Sans ce contrôle, il n’existe pas de démocratie saine.

     Elle fonctionne toujours, chez eux, de façon pyramidale, alors, c’est plutôt mal barré.

    L’objectif de ce projet est d’abord de rendre sa liberté à la France et la parole au peuple.

     Généralité, qui ne veut rien dire, encore une fois. La liberté de chacun, s’arrête, où commence celle des autres, non ?

     Car c’est en votre nom, et pour votre seul bénéfice, que toute politique nationale doit être menée.

     La notion de bénéfice, prête interprétation, d’une part, mais exclue aussi, la notion de communauté,  triste, comme vision du monde.

    Je veux aussi rendre leur argent aux Français, parce que depuis de trop nombreuses années, notre politique sociale et fiscale appauvrit les classes moyennes et 

    populaires, alors qu’elle enrichit les multinationales et dilapide l’argent public via une immigration totalement incontrôlée.

     Oui, on sait, que les immigrés, ont le dos large… s’ils n’étaient pas là, on se demande bien, sur qui, elle ferait son beurre.

     Quand à l’argent des français, c’est assez simple, en fin de compte, partout, où les extrêmes droites, sont au pouvoir, les citoyens ont peur, et envoient leurs capitaux à l’étranger, et les entreprises, ferment, ou ralentissent, parce qu’ils n’ont plus d’investisseurs, comme ça se produit en Italie, vers la Suisse, actuellement, et ce sont les PME les premières à déguerpir.

    Mon projet, vous pourrez le constater, consiste en une véritable révolution de la proximité.

     Restauration des services publics, alors. OK, elle  fait comment, pour financer ? est ce qu’elle va jusqu’à renationaliser, et reouvrir les postes, et les petites gares ? moi aussi, j’aimerai bien, mais ça induit, une changement de paradisme, dont on ne voit aucune trace encore…

     Proximité démocratique : je veux que les décisions soient prises au plus près des citoyens et directement contrôlées par eux.

     OK, mais là, encore, le citoyen, n’est pas nécessairement le mieux placé, pour observer, comment, les décisions, à prendre, peuvent être, mêlées,  aux régions alentours, ou aux pays limitrophes, pour ne citer, que ces aspects là.

     Proximité économique : il s’agit de réaménager notre territoire, d’y trouver des services publics partout, de relocaliser nos entreprises et donc nos emplois. Plus aucun Français, plus aucun bout de France, y compris l’Outre-mer pour lequel j’ai déjà présenté mon projet complet, ne doit être oublié…

     Y’a rien, quoi, elle ne nous vend, strictement, que de l’emballage.

     J’ai l’impression, d’avoir affaire, à une gamine, complètement à côté de ses pompes.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/marine-le-pen/videos-les-sept-sequences-a-retenir-de-l-emission-politique-avec-marine-le-pen_3234291.html

    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/pour-une-europe-plus-sociale-et-donc-plus-humaniste-et-donc-efficace/espagne.html

     

     

    Lire la suite

  • Violences faites aux femmes, ou aux hommes ? ORDONNANCE DE PROTECTION.

    https://www.femmes-solidaires.org/?L-ordonnance-de-protection

     Je signale, d'autre part, que le systeme de téléphone d'alarme, à deja nettement fait ses preuvs, et qu'à ce titre, peut être, qu'il serait bon, si possible, d'en procurer de disponible, au sein de certains comissariats, ou des associations.

     Féminicides, "50 nuances de connerie".

    3 octobre 2019.

    Je viens de modifier, le titre de mon article, en y ajoutant les hommes. je fais la video, sur le sujet, à l'instant.

    Lire la suite

  • "Avec générationS je suis à la bonne place"....

     Pour ce qui me concerne, j'aurai pu dire la même chose, en précisant, toutefois, "politiquement" (puisque artistiquement, ce qui est ma vraie nature,  ça n'est pas encore le cas, même si ça progresse un peu).

     Je cite, son commentaire, auquel j'ai repondu, pour être plus précise.

    "Avoir entendu autant de gens différents ( même des gilets jaunes se sont joint à nous !!! ) écouter les inquiétudes, les appels à l aide, mais surtout énormément d humanisme , de respect , d espoir ! 
    Incroyable , comme les participants ont ouvert leurs coeurs, et que de belles découvertes ! Que de gens formidables ! Ça fait un bien fou . Je suis vraiment la ou je dois être".

      Oui, voilà, un commentaire, qui fait chaud au cœur, surtout par les temps qui courent. c'est tellement plus facile, d'être dans la critique, et de s'interdire, d'aller chercher à s'ouvrir aux autres, pour voir, ou plutôt, regarder, et réfléchir, à ce qui se fait de positif...Depuis le début de la crise des gilets jaunes, j'explique, que beaucoup de leurs problèmes, trouvent leurs solutionnements, dans le programme de générationS... Mais il n'y a pas plus sourd, que quelqu'un, qui ne veut pas entendre, et surtout, beaucoup, cèdent ou sont tentés de céder, je crois, à la facilité de croire, que ces solutions, seraient trop compliquées, à mettre en oeuvre....

      Et préfèrent croire, que des solution, "plus radicales", seraient préférables... mais n'oubliez jamais ça, surtout, les extrêmes, TOUJOURS, tentent de vous faire passer des vessies, pour des lanternes, et plus vous e^tes ignorants plus ça les arrange, parce qu'ils ne souhaitent qu'ne chose, que vous les suiviez, et donc, que vous ne soyez que "suiviste", et pas "penseurs", et acteurs, de votre problématique.

      Laisser croire, aux citoyens, qu'il existe des solutions simples, à des problèmes qui sont complexes, ce qui est une réalité, est la méthodologie, la plus courante, au sein du rassemblement national, ne l'oubliez jamais. d'ailleurs, il n'y a qu'à observer, à quel point, sur la majorité des points qui fâchent, le rassemblement national, est complètement stérile, sur les idées, et pour cause, vous maintenir, dans l'ignorance, c'est leur but, "non avoué"...

  • Chaque matin, en direct du Colombier, à Pavilly, ou j'expose.

    A demain matin, même lieu, presque même heure, enfin, je fais mon possible.     

    Lire la suite

  • Anti douleurs, et risque addictif.

      J'avais deja pris connaissance, de ce problème extrêmement grave, qui concerne le risque d'addiction, entrainé par les anti douleur, prescrit par les medecins.

      Un documentaire, à "Envoyé spécial" y a été consacré, et montre l'ampleur du désastre.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/video-mort-sur-ordonnance-aux-etats-unis-les-medicaments-antidouleur-tuent-plus-que-les-armes-a-feu_3195941.html

     Aujourd'hui, c'est officiel, cette crise commence à atteindre l'Europe, c'est specifié dans le reportage.

     Depuis des mois, j'ai travaillé, sur le sujet des addiction, mon livre va s'appeler, "addictions, prendre le mal à la racine".

     Depuis la diffuson de  ce reportage, j'ai inclu ce phenomene, qui finit par croiser, le problème des drogues, quand le patient, par manque, finit par prendre contact avec des dealers, pour a voir sa dose.

     Mais plus tot, en amont, il importe, pour la société, d'observer ce phenomène,  que j'ai personnellement transcrit, selon les differents acteurs...

     D'une part, de la part, vu par le malade, ensuite, vu par le medecin, et enfin, vu par le politique, qui induit, l'obsevation de ce risque,  qui devrait, en théorie, inspirer la politique de santé publique.

     Pour l'heure, et dans l'urgence,  j'ai trouvé un site internet, qui repertorie, clairement, les differents types de médicaments antidouleurs, les citants, afin que le patient puisse prendre conscience, du risque qu'il prend, avec le medicament, que peut êre, un medecin, lui aurait prescrit.

     Dans l'hypothèse, de la seconde ou troisième categoire, il faut absolument prendre contact, avec votre médecin, pour qu'il vous fasse un courrier, pour consulter un addictogue. 

    http://www.psychomedia.qc.ca/douleur/dossier/quelles-sont-les-categories-de-medicaments-antidouleurs-antalgiques-analgesiques

    Mon travail, sur le sujet.

    Addiction médicamenteuses, par opioïdes prescrits.

     On sait à présent, que ces addictions, d’une extrême gravité, font des ravages, aux USA, plus nombreux encore,  que par les armes à feu .

     On sait à présent, que  ce phénomène arrive aussi  en Europe, et donc, en France.

     Je pense qu’il est souhaitable d’observer ce phénomène  sous trois angles différents.

     D’une part, sous l‘angle du patient, ensuite, sous l’angle du médecin, et enfin, sous l’angle politique, c'est-à-dire, en matière de santé publique .

    . Sous l’angle du patient

     Ces médicaments, sont des antidouleur.

     Il faut différencier, le fait, qu’un patient soit addict à un médicament, d’un patient, qui le serait  devenu, de façon intentionnelle, je veux dire, « conscient, qu’il jouait avec sa santé, quand il a commencé, à s’y adonner ».

     Je sais, je sais, je suppose, que sur le plan sociétal, et notamment, du coté psy, ou du côté médical, certains, ne seront peut être pas tout à fait d’accord…Mais je pense que pour la première catégorie, la nuance est importante, et ça l’est d’autant plus qu’ils ont des enfants, quelquefois., et pour eux, plus encore, il importe que cette nuance soit connue.

     Mais ça n’est que mon sentiment.

      Que le danger, sur le moyen terme et le long terme, de ces médicaments aient été entièrement sous estimé, est une évidence, qu’il est difficile de nier.

      Encore, avons-nous la chance, ici, en France, de ne pas avoir subi les campagnes publicitaires destinées aux patients, comme  ce fût le cas, aux USA, cette incroyable tapis rouge, déroulé devant la firme( ????), dont l’impunité totale, devant les lobys pharmaceutiques, , offrait et offre encore, je le suppose, un véritable boulevard médiatique, aux truands de la pire espèce, que sont ces laboratoires.

      Pour ce qui concerne le patient, ou la patiente, un problème énorme se pose alors, qui met à mal de façon extrêmement grave, la confiance, vis-à-vis du corps médical, comme ça peut se produire aussi, vis-à-vis d’autres traitements, comme en psychiatrie, par  exemple.

     Sous l’angle du médecin.

     Je comprends les patients, qui incriminent, aujourd’hui, le corps médical.

     Mais il semble évident, pourtant, que même si le lobby des laboratoires pharmaceutiques, des la première année de médecine, se comportent en véritables pervers manipulateurs, selon le principe de la pub le pratique depuis toujours, on est bien loin, cependant, des pratiques  qui ont lieux, sous d’autres cieux, comme aux USA.

     Néanmoins, cette pratique existe encore, et je sais que les dernières générations de médecins, cherchent à prendre leurs distances, sur ce point.

     Un autre problème se pose, de la part, du médecin, qui réside, dans le fait, que certains patients, et c’est vrai, pour n’importe quel autre médicament, « demandent », tel médicament, persuadés, que c’est le seul, qui leur convienne,  là, où le médecin, lui, préférait peut être, en prescrire un autre.

     C’est particulièrement vrai, au sujet pour les antibiotiques, et je suppose, que ça doit l’être plus encore, dans la famille des anti douleur,  ce qui, hélas, je suppose, doit poser, un véritable problème de conscience, chez le médecin

     Devant un patient qui souffre,   il est effectivement difficile, de reprocher au médecin, e chercher à soulage  la douleur.

     Ce pendant, sur ce point, je suis au regret, d’informer, le cops médical, que dans certaines pathologies, qui sont énoncées, envisager la solution, sous un autre angle, devrait, être envisagé, ce qui n’est pas fait….

     Pour commencer, insister, auprès du patient, pour déterminer la cause, du mal, ce qui n’est pas toujours fait.

     Il existe des cas, comme le mal de dos, notamment, pour ne citer que celui là, ou n’importe quelle autre douleur squelettique, qui ont une origine somatique.

     C'est-à-dire, que c’est un problème psychologique, qui est à l’origine d’une douleur physique.

     Depuis des années, je milite, pour que dans la formation de médecine, il soit imposé, des les première années, du cursus, une formation, de naturopathe, de telle sorte, que l’approche médicale, face au patient, soit orientée, de telle sorte,  que le patient, soit impliqué, de façon plus appuyée, dans son processus de guérison.

     En procédant de la sorte, le médecin, à plus forte raison, depuis que le médecin référent, est imposé, peut proposer en amont des médecines douces et alternatives,  avant d’avoir recours, au médicaments.

     En procédant de cette façon, le patient, est plus à même de se voir expliqué, en quoi, lui-même, en premier lieu, serait capable, de se guérir lui-même,  par son alimentation, et serait donc, plus impliqué, dans son processus de guérison, les molécules médicamenteuses, ne venant qu’ensuite, quand les méthodes naturelles, n’auraient pas suffi, ou qu’il jugerait que  le patient, ne peut être traité autrement.

     Sous l’angle politique.

     Nous vivons aujourd’hui, plus que jamais, sous le coup de dépenses de santé, qui deviennent de plus en plus lourdes, avec une pyramide des âges,  qui montrent, un vieillissement de la population, qui entrainent des coûts considérables, et dont une part importante, concerne les prix des médicaments,  là, où quelquefois, ils pourraient être évités.

     Le fait, d’autre part, de devoir observer que la santé, au-delà, du type de gestion des hôpitaux, est considérée, par le gouvernement  comme une branche économique, « comme une autre », pour moi, relève  du mépris de l’individu, qui se trouve d’autre part, confirmé par le fait, que les lois qui encadrent le travail, génère un certain nombre de pathologies, qui fragilisent le citoyen, le rendant plus susceptible alors, de traduire ce mal être,  par des pathologies chroniques, ce qu’on observe déjà, et qui, par le phénomène de somatisation, peut amener le médecin à prescrire des molécules médicamenteuses, dont des anti douleur ne sont qu’une partie, la seconde étant des anti dépresseurs.

     Les alternatives, aux anti douleurs.

     En cours de redaction.

     

     

    Lire la suite

  • Ils n'ont rien contre l'Egypte, mais tout contre le système pyramidal.

    https://www.liberation.fr/france/2019/02/20/benoit-hamon-la-votation-ca-a-quand-meme-plus-d-allure-que-les-accords-d-arriere-cuisine_1710540?fbclid=IwAR3YqYijjooTl1gT1OSekl3Wkt-CXylb1BQ_lEEt9KfvhdjzlxwXgiRBfCE

    Je cautionne, tout ce qu'il dit...

     Mais ce que je trouve vraiment étrange, personnellement, c'est qu'aujourd'hui, au moment où je vous parle, alors que les gilets jaunes, les vrais, je veux dire, c'est à dire 95% d'entre eux,  ceux là même, qui dès le depart, se révoltaient, pour effectivement dénoncer leurs situations sociales, effectivement inquietante, sur le moyen terme, et sur le long terme,  se voient passés de mode, d'un seul coup, parce qu'un garde du corps, nous fait le coup de "bel ami", de Maupassant, version diplomatique, entendez par là, je vous prie, "version ariviste",  et que quelques dizaines, de fachistes à grands renforts de vidéos, font tellement sensation, qu'on ne parle plus que tres peu, des fameux gilets a jaunes.

     Et que ce travail d'occultation, quoi qu'on dise, est bien réel, et je ne saurai trop conseiller  aux juges, qui vont être chargés d'étudier leurs dossiers, de se pencher sur leurs modes de subsistance, les leurs, mais aussi, ceux de leurs proches, parce que à mes yeux, même si helas, il n'est pas question d'attendre d'être payé, pour avoir le cerveau rongé par les idées neo nazies... Je trouve, pour ma part, tres interpellant d'observer,  à quel point, cette histoire d'antisémitisme, combiné à l'affaire Benalla, fait littéralement écran de fumée, vis à vis de l'actalité, qui, par les lois, aujourd'hui, demeurent effectivement, fort préoccupantes...

     Que l'antisémitisme, soit extrêmement grave, ça ne fait aucun doute, et là n'est pas la question.

     Aujourd'hui, l'ensemble des cimemtières, TOUS CULTES CONFONDUS, sont souvent profannés, par de jeunes cretins, généralement imbibés d'alcool, le samedi soir,  et ce sont les cimetières chrétiens les plus touchés, alors, que ce ne sont pas les premiers, desquels on parle.

      Pour en revenir à la votation citoyenne, proposée par Benoit Hamon, je suis absolument persuadée, que c'est vraiment une bonne idée, justement, parce qu'elle propose, une alternative fort séduisante, qui d'une part, redonne au citoyen, la main comme on dit, c'est à dire, par son vote, un vrai pourvoir de decision, mais sans tomber, dans la méthode du référendum, qui en est alors, le pire, parce qu'il ne favorise, que le court terme.

     Le fait que les chefs de partis de gauche, (comme le seraient tout autant, des chefs de partis de droite, je suppose),  fassent la fine bouche, si je puis dire, sur ce sujet, est étrange, parce que ça signifie, qu'ils n'ont pas compris, où se trouvait effectivement, le problème... Ou bien alors, ce sot eux, les adeptes des pyramides... Et franchement, quand on voit comment, ça se passe en Egypte, c'est pas de tres bonne augure, en ce qui les concerne. En tout cas, on ne pourra pas dire qu'on ne les aura pas prévenus.

    Lire la suite