google-site-verification: google7d26736b1ef720ed.html

AFRIQUE.

  • Ebola, en Afrique.

    Bonjour,
    Assurez-vous que les alertes d'Avaaz atteignent votre boîte de réception: cliquez sur "Ajouter à mes contacts" pour ajouter l'adresse avaaz@avaaz.org à votre répertoire. Cliquez sur le bouton "Non-spam" ou "Pas indésirable" si vous trouvez cet e-mail dans votre dossier intitulé "Spam" ou "Courrier indésirable". Si vous souhaitez quitter la liste de diffusion d'Avaaz, cliquez ici pour vous désinscrire.

    Avaaz envoie généralement un email par semaine afin de vous permettre d’agir rapidement pour une cause mondiale et urgente. Si vous préférez ne pas recevoir de messages d’Avaaz, cliquez ici pour vous désinscrire.
    Incroyable! En quelques jours à peine, nous avons été 50 000 à participer pour envoyer une aide d’urgence aux organisations luttant contre Ebola. Faites un don maintenant pour renforcer notre aide:
    Chères amies, chers amis, 

    Équipons les héros qui luttent contre Ebola! Rejoignez-nous en cliquant ici:
    2€    4€    8€    16€     32€
    Autres montants

    Au cours des deux dernières semaines, des milliers de courageux membres d'Avaaz se sont portés volontaires pour s’envoler pour l’Afrique de l’Ouest afin d’y aider à contrer le terrible virus Ebola. Cet acte d’héroïsme pur atteste de la fraternité que nous unit en tant que membres de cette communauté mondiale.
    Mais comme nous ne pouvons pas tous voyager, ou que nous n’avons pas tous les qualifications nécessaires, Avaaz a demandé à une des plus importantes organisations actives sur le terrain ce que nos 39 millions de membres pourraient faire pour aider ces professionnels de santé à sauver des vies et à enrayer la propagation du virus. Leur réponse a été tellement simple, concrète et tragique que j’en ai eu les larmes aux yeux: du matériel sanitaire - des gants, du savon, du chlore, des équipements personnels de sécurité (EPP), des lits et de l’équipement pour les centres de traitement de l’Ebola.
    C’en est presque criminel: la communauté internationale n’arrive même pas à fournir ces éléments de base. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons le faire. Les équipements personnels de sécurité coûtent 220€ -- et comme ils sont à usage unique, les équipes médicales en utilisent plus de 15 000 par mois! Avec 40 000€, nous pouvons acheter, envoyer et équiper une ambulance.
    C’est simple: si nous sommes 50 000 à donner juste 16€ maintenant, nous pouvons acheter 10 ambulances et 2000 combinaisons. Les organisations de terrain sont capables d’expédier cet équipement assez rapidement pour que les médecins locaux et internationaux, les infirmier(e)s et les fantastiques volontaires de notre communauté puissent avoir une chance de contrôler Ebola avant qu’il ne soit trop tard pour espérer enrayer l’épidémie.
    Cliquez ici pour faire un don pour stopper Ebola:

    Voilà ce qui est en train de se passer: des systèmes de santé entiers sont en train de s’effondrer sous la pression de l’épidémie. Des professionnels de santé locaux ont trouvé la mort en essayant de soigner des patients sans l’équipement de sécurité adéquat
. Jusqu'à présent, la réponse de la communauté internationale n’a pas été adéquate -- une poignée de pays parmi les plus riches au monde a envoyé moins de médecins que le nombre de volontaires d’Avaaz. En ce moment, l’ONU anticipe 10 000 cas supplémentaires d’Ebola chaque semaine, et il y a seulement 4300 lits promis pour les soigner!
    Les gouvernements commencent lentement à réagir, essentiellement parce que leurs opinions publiques se préoccupent de cette crise, mais leur réponse n’est pas encore à la hauteur. La vérité fait froid dans le dos: pour l’ONU, il ne nous reste plus que quelques semaines pour contenir l’épidémie avant que des millions de personnes ne se retrouvent menacées à leur tour. Voilà pourquoi votre participation est si importante -- si nous contribuons tous sans perdre une minute, Avaaz pourrait fournir les fonds récoltés aux organisations de terrain quelques heures après avoir atteint notre objectif.  
    Voilà ce que nous pourrions aider à acheter:

    • 2€ permettent d’acheter du savon pour prévenir les infections.
    • 23€ permettent de former un professeur sur le virus Ebola afin que les enfants sachent se prémunir de la maladie.
    • 220€ permettent d’acheter un équipement personnel de protection afin de permettre aux personnels de santé de prendre soin des patients atteints par le virus Ebola.
    • 40 000€ permettent d’acheter, de livrer et d’équiper une ambulance.
    • 95 000€ permettent de fournir l’équipement et le materiel nécessaires pour installer un centre de traitement de 50 lits

    Avaaz travaille avec de nombreuses organisations humanitaires de terrain et est en contact avec les gouvernements du Libéria et du Sierra Leone. Ensemble, nous pouvons aider ceux qui se trouvent au coeur de la lutte contre Ebola. Rejoignez-nous en cliquant sur le lien ci-dessous:               

    OUI, JE DONNE 2€
    OUI, JE DONNE 4€
    OUI, JE DONNE 8€
    OUI, JE DONNE 16€
    OUI, JE DONNE 32€
    Autres montants: cliquez ici.

    Notre réponse à cette maladie mortelle ne fait pas que sauver des vies, elle définit ce que nous sommes -- une communauté globale qui croit en les liens qui nous unissent et qui agit pour faire de nous un seul peuple. Les volontaires d’Avaaz, ces héros, nous ont prouvés que chaque vie vaut la peine que l’on prenne tous les risques pour la sauver. Où que nous soyons, aidons leur magnifique humanité en participant, tant qu’il est encore temps de le faire.
    Avec reconnaissance pour ce que nous avons construit ensemble,
    Alice, Mia, Ricken, Emma, Patricia, Ari, Emily  et toute l’équipe d’Avaaz  
    POUR PLUS D'INFORMATIONS:
    Ebola : 1,4 million de cas au Liberia et en Sierra Leone d'ici janvier? (Le Point) http://www.lepoint.fr/sante/ebola-1-4-million-de-cas-au-liberia-et-en-sierra-leone-d-ici-janvier-23-09-2014-1865886_40.php 
    Ebola: l'OMS attend jusqu'à 10 000 nouveaux cas par semaine (Les Échos) http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203860334666-ebola-10000-nouveaux-cas-par-semaine-1053852.php
    Ebola : «Nous manquons de moyens», admet un responsable des Nations Unies (Le Parisien) http://www.leparisien.fr/societe/ebola-l-oms-manque-de-moyens-pour-endiguer-l-epidemie-15-10-2014-4214897.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F
    Cas connus et déclarations d’épidémies de virus Ebola, par ordre chronologique (Centers for Disease Control and Prevention, en anglais) http://www.cdc.gov/vhf/ebola/outbreaks/history/chronology.html
    Ebola: l'OMS dépassée par la vitesse de propagation du virus (Slate) http://www.slate.fr/story/90571/ebola-oms-depassee-vitesse-propagation-virus
    Ebola: le taux de mortalité des malades peut atteindre 70% (L'Express) http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/ebola-le-taux-de-mortalite-des-malades-peut-atteindre-70_1611396.html
    Un nombre sans précédent de médecins et d’autres agents de santé infectés par le virus Ebola (OMS) http://www.who.int/mediacentre/news/ebola/25-august-2014/fr/

    Lire la suite